Menu Fermer

Autoire beau village du Lot

Autoire Beau Village de France - Gite Lot
Plus beaux villages du Lot

Autoire reconnu comme l’un des plus beaux village de France.

Découvrir le Lot c’est visiter nos Plus beaux Villages de France.

C’est sur le causse entre Figeac et Gramat qu’au creux d’un cirque coule la rivière l’Autoire.

Rivière ou torrent qui donna son nom au village d’Autoire. Village que vous découvrirez avec ses pigeonniers carrés, ses manoirs et gentilhommières couvertes de tuiles brunes.

Aujourd’hui en saison chaude c’est l’Autoire qui apporte quelques fraicheurs avec ses cascades de trente mètres de haut.

La mairie d’Autoire dans son site partie historique relate:

  • Dans « Histoire du Quercy », Guillaume Lacoste  évoque la guerre entre le roi Pépin Le Bref et le duc d’Aquitaine, Waifre.
    Les habitants cherchaient refuge dans des grottes ou cavernes fermées par un mur de pierre. On peut encore voir à la « croze » de la roque d’Autoire un de ces abris.
    Celui-ci remonte aux années 763-768, mais ces endroits ont été fortifiés lors des invasions franques ou arabes.
    Cela laisse à penser que l’occupation du site d’Autoire remonte au Haut Moyen Age.
  • La plus ancienne référence probable à l’existence d’habitat aux environs du village se trouve dans le cartulaire* de Beaulieu .
    On y lit qu’en 895 un certain Casto céda à l’abbé Romuald de Beaulieu diverses possessions dans la vallée d’Altorense.
    Altorense d’où dérive très vraisemblablement le nom d’Autoire (Al Toyre en patois du moyen âge). Cette villa était située dans la vicairie Carolingienne d’Exidense (ou Exidum), devenue approximativement la vicairie de Saint-Céré – Lot.

De l’an 1000 à la Guerre de cent ans:

  • 1090 : Bertrand de Banze, seigneur d’Autoire, et son épouse Astorge, donnent l’église du village au Chapitre de Cahors, avec tous ses revenus, à condition qu’un de leurs enfants en devienne le chanoine. Il en restera propriétaire jusqu’à la Révolution.
  • Vers la fin du XIème siècle, la seigneurie d’Autoire (rive droite) relevait de la châtellenie de Saint-Céré avant que celle-ci ne passe après 1178 sous le contrôle de la vicomté de Turenne.
    La rive gauche appartenait à cette époque au baron de Gramat, Hugues de Castelnau, vassal du comte de Toulouse. C’est de cette période que date la construction de l’actuelle Roque d’Autoire, communément appelée « Château des Anglais ». Château dont ne subsistent aujourd’hui, à flanc de rocher, que quelques ruines à visiter.
  • 1271 : le roi de France Philippe III le Hardi se déclare possesseur des terres (dont le Quercy) qui devait revenir au roi d’Angleterre depuis le traité de Paris de 1259.
  • Ce n’est que le 14 août 1286 que Philippe le Bel cède au roi d’Angleterre Edouard I 62 bourgs, villes ou châteaux, dont la Roque d’Autoire, en échange de l’abandon de ses prétentions, et que le reste du Quercy, dont la rive droite de l’Autoire, revient à Philippe le Bel.

De la Guerre de cent ans à la Révolution:

  • Aux alentours de 1350, commence pour le village d’Autoire, une période de turbulences et de souffrances.
    Les anglais occupaient le château de Loubressac et la roque d’Autoire. Ils faisaient de dévastatrices incursions dans la vallée d’Autoire. Chassés de Loubressac en 1371 par les armées du roi de France (et d’Autoire en 1378), ils réoccupent l’endroit ainsi qu’Autoire dès 1379. A nouveau chassés en 1383, ils reviennent en 1387 pour de longues années.
  • Le 3 mars 1588, la garnison du « château des Anglais », commandée par Jean Mollé (‘capitaine Vinsou’) se rendra au ‘gouverneur de Saint-Céré et à la communauté d’Autoyre’ au bénéfice du Vicomte de Turenne.
  • XVIème siècle : Les Guerres de religion (1552-1598) marquent aussi durement les populations de la vallée qui deviendra, un temps, l’enjeu convoité des calvinistes  et des catholiques qui, depuis Thégra, pillent et combattent les protestants installés à Loubressac.
    En 1562, les Calvinistes dévastent Autoire et son église. Le village ne retrouvera la paix qu’en 1588.
  • 1738 : Les mauvaises fortunes ont ruinés les Vicomtes de Turenne qui cèdent leurs terres, dont les terres Lotoise d’Autoire, au roi de France. Celui-ci gardera Turenne et ses forêts, mais vendit le reste au comte de Noailles. Les descendants de ce dernier revendirent les châteaux : c’est ainsi que la Roque d’Autoire (Château des Anglais) devint la propriété de la famille Charrière de Vayrac.
  • 1790 : Pendant la Révolution, avec l’abandon du régime féodal, Autoire devient une commune du canton et du district de Saint-Céré.
  • En 1793, se fonde un Comité des « Sans-culottes et défenseurs de la Liberté-Egalité».
    La commune verra, comme en beaucoup d’autres endroits, un certain nombre d’exactions (en Floréal, an III, deux religieuses d’Autoire sont arrêtées et emprisonnées)  mais, heureusement, le patrimoine, inestimable, est préservé.
  • 1842 : rattachement de la rive gauche de l’Autoire, au village d’Autoire (rive droite).

Autoire aujourd’hui plus beaux villages de France:

  • 1977 : Segonzac (hameau situé sur les hauteurs au nord ouest d’Autoire) fut rattaché à Autoire, qui connait ainsi son périmètre actuel.
  • Précisons enfin qu’Autoire a été le pays de la famille du poète François de Maynard, et du général de Colomb qui s’illustra lors de la conquête de l’Algérie et en l’honneur duquel Lyautey baptisera l’oasis de Colomb-Béchard en 1903. Pour ne citer que les plus connus ! » cf site Mairie d’Autoire.

 

Aujourd’hui Autoire et le plateau entre Figeac et Gramat est une des visites que vous pouvez entreprendre à partir de votre location de Gîte Lot.

Posted in Lot, Plus Beaux Villages de France, Tourisme

Nos Disponibilités

%d blogueurs aiment cette page :